10/03/2009

Eugène Buland: aux limites du réalisme...

    

Eugène Buland (1852-1927)

Parisien, Jean-Eugène Buland suit les cours de Cabanel. Après avoir obtenu le Grand Prix de Rome, il séjourne cinq ans à la Villa Médicis. De retour à Paris et n'obtenant guère de succès, il abandonne les sujets historiques pour s'intéresser aux scènes de la vie quotidiennee. Il séjourne à plusieurs reprises en Bretagne où peint une suite d'oeuvres représentant des anecdotes ou épisodes de la vie quotidienne des paysans et pêcheurs. S'aidant de la photographie, il peint avec minutie et réalisme et atteint le plus grand illusionisme, une sorte d'hyper-réalisme.

 

bulandpropo

19:24 Écrit par Mid@s dans Actualité artistique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.