10/03/2009

Eugène Buland: aux limites du réalisme...

    

Eugène Buland (1852-1927)

Parisien, Jean-Eugène Buland suit les cours de Cabanel. Après avoir obtenu le Grand Prix de Rome, il séjourne cinq ans à la Villa Médicis. De retour à Paris et n'obtenant guère de succès, il abandonne les sujets historiques pour s'intéresser aux scènes de la vie quotidiennee. Il séjourne à plusieurs reprises en Bretagne où peint une suite d'oeuvres représentant des anecdotes ou épisodes de la vie quotidienne des paysans et pêcheurs. S'aidant de la photographie, il peint avec minutie et réalisme et atteint le plus grand illusionisme, une sorte d'hyper-réalisme.

 

bulandpropo

19:24 Écrit par Mid@s dans Actualité artistique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2009

Un grand nom de la peinture hyperréaliste nous a quitté

nature_morte_au_peche originel

blanc

Disparition d’Etienne Sandorfi 


Le peintre Istvan (connu sous le prénom d’Etienne) Sandorfi, né à Budapest en 1948, est mort le 26 décembre 2008.

Peintre depuis l’âge de 12 ans, il expose pour la première fois à 17 ans dans une petite galerie parisienne. A partir des années 1970, son travail trouve un écho international et le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris lui consacre une grande exposition en 1973.

Ses nombreux autoportraits assez agressifs lui faisaient dire qu’il aimait « peindre comme un assassin ». A partir de 1988, alors qu’il abandonne ces images troublantes pour se recentrer sur la technique, ses peintures rencontrent un public plus large.

Représenté par la galerie Beaubourg, la galerie Galerie Isy Brachot, Bruxelles et chez Prazan-Fitoussi Gallery, il exposait dernièrement plutôt aux Etats-Unis.

 

silence_adele

blanc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site lui est dédié, il vaut la peine de s'y attarder:

http://www.fosaw.com/


19:13 Écrit par Mid@s dans Actualité artistique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |